Garrett Hedlund Index du Forum
Garrett Hedlund Index du Forum   »  ~°~divers~°~   »  Le coin Flood   »  mon histoir...titre(l'humelfe et le chavalier des aire)
 Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2    Aller à la page: 1, 2  >

mon histoir...titre(l'humelfe et le chavalier des aire)

Auteur Message
dell
Posté le: 18/01/2007 20:20:18 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
bon j ai lintention de vous partager une de mes histoires donc voila un début...

Intro :Dans un passé très retirer de ce monde , la Varlésa , étai un terre productive. Tout êtres nées sur ces terres fertile c’entendaient à merveille. La communauté des Elfes, des nains, des Géants, des Dragons, des sirènes, les chevaliers des aires et d’humain vivaient en harmonie aucune guerre d’aucune sorte. Mes un jour une petite fée maligne eu la merveilleuse idée de capturer un oeuf de dragon et un de sirène. Des lors les uns accusaient l’autre et les autres soutenaient les uns. Cela engendra une guerre qui mena la Varlésa dan un chaos total.

Depuis ce jour les humains volèrent les œufs de dragon pour les apprivoiser pour qu ce-là les aidé aux taches épuisante, les fées elle furent les œuf de sirène pour faire régner l’ordre et la justice au sein des océans et des rivières. Les elfes trouva que l’idée des fée n’été pas si bettes et firent de même avec les œufs de dragons apprivoisé les nain, eux plus suptile que les fées ou que les humain demandèrent aux sirènes de découvrir des source souterraines ou il puisse y vivre loin de cette guerre.

Les chevaliers des aire eux vivaient au de-là de mer loin de tout ces querelles incécentes fut parvenir un message à Garledate, roi des elfe qui déclara au lendemain que sont peuple se retirerai au de-là du désert qui entourer la Varlésa ainsi laissent les chevalier du ciel dans leur ancienne demeure. Les fées, elles continuèrent l’esclavage des sirènes. Quand aux humains ils continuèrent leur guerre sans relâche contre les fées et les géants.

Moi, Gisélnarde fille de Garledate et de Slanda, maison des runes ancestrale je vais vous conté l’histoire de Dérnoga le chevalier sauveur de la Varlésa.


La suite je vous la met demain car il faut du temps pour vous écrire un roman digne de Toklein ou de CP ou JRR… mais je vous promet que vous allé aimer dan l intro j ai fait expert de vous cacher des détail sur certain peuple… et Gisélnarde et mon nom fée si jamais et Dérnoga celui de mon meilleur ami…voilà dit si vous voulez apparaître dans mon mini livre dit moi votre nom en MP et je vous introduis(le perso de Gisélnarde ne me ressemble pas au cas ou)


Dernière édition par dell le 27/01/2007 23:39:53; édité 1 fois

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
Publicité
Posté le: 18/01/2007 20:20:18
PublicitéSupprimer les publicités ?
Aymo
Posté le: 19/01/2007 17:48:46 Répondre en citant

Hors ligne
hyper posteur hyper posteur
Inscrit le: 07 Jan 2007 Messages: 204
Localisation: kelk par
c est pas mal pour l instant!!!
bon c est un peu repris de eragon ou le seigneur des anneaux mais je pense que c est l effet voulu, non?
et sinon je trouve que l intro meriteré d etre un peu plus longue (mais je dis ca parce que mon prof de francais a dit la meme chose sur mon texte à cause de ca j ai eu 5/6 au lieu de 5.5...)
et pis sinon tu comte la finir? parce que moi jarrive jamais à finir mes histoire... lol
continue comme ca!!!

_________________
Aymo
dell
Posté le: 20/01/2007 00:48:38 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
mon introp n'est pas fini je vien de continuer un bou un petit pou voila la suite


Mon père apeurai du message des chevaliers du ciel, pris la fuite avec tout notre peuple dans les terres arides. Avent de prendre la fuite il vint me voir.
- Ma fille, je suis navrais de te faire subir ça, mais comprend moi c’est pour le bien de notre peuple.
Suite à ces paroles il me remit une lettre avec le saut des chevaliers. Je l’ouvris:

Cher roi Garledate,

Nous sommes vraiment navrez de vous annoncez cette nouvelle. Nos druides ont pus lire dans les astres que nos semblables en Varléa vont s’entretuer et par cette suite une décennie va mettre une nouvelle vie à ces habitants.

Peu de temps il nous reste pour organiser l’offensive alors comprendrez par cette missive que votre guilde est en danger, fuiez vous et tout votre peuple dans les terre aride, là-bas des ressources vous serons amener au plus vit.

Nous n’avons pas beaucoup de temps c’est pour quoi nous te laissons à tes préparatif de départ. Avec nos salutations, au grand roi elfe, nous te quittons.


Méliosore
Chef ailé suprême

Je me retourna ver mon père pour avoir plus d’informations :
- Mais père, je ne comprend pas, d’autre chevalier existe ?Ou vivent-ils? Qui sont-ils ? Pourquoi m’en a tu jamais parler ?
Mon père me regarda triste et me raconta tout notre histoire pourquoi n’ai-je jamais connu ma mère, pourquoi j’étais si différente des autres elfes et qui étais ces soldats d’autre monde.
- Ma fille chérie écoute moi je vais te raconter se que je t’ai toujours cacher jusque à se jour le nom de ta mère pouqoi tu es si différente de nous autre et qu’ils sont eux. Tu n’es pas née de l’arbre Sédora d’ou naice tout les enfants elfe. Tu es est née d’une belle Damme des terres Hurlande ou vivent les humains, elle ta donné la vie 2ans avent le début de ces guerre. Elle était aussi belle que toi, elle avait des cheveux d’un chatain blond qu’elle t’a légué tout comme ces yeux émraude une bouche finn comme nous les elfes et un visage radieux. De mon vécu je n’est jamais vu une femme aussi belle est heureuse de sa vie. Quand elle chantai tout la Varlésa arrêter ces querelles pour écouter ces chants. Se fut a une batail face au hurlandais que je connu ta mère et j en suis tombé éperdument amour et elle aussi. Notre union étai impossible à moins que tes grands parents décident de faire une alliance et ce qu ils firent. Nous étions l'premier couple elfe humain et nous le somme toujours car pour nous elfe se marié avec une humaine est un signe de désonheur. Mais ma fille sache que ta mère t’a toujours aimé du plus profond de son cœur jusque à l’age de tes 3ans ou elle nous fut arraché tragiquement par les géant qui la tortura et la tua pour juste le plaisir du sang. Mon enfant retient bien se non, elle s’appelait Slanda de Vièrlosi.
A se moment la je vis que père versa une larme au moment de me dire le nom de ma mère, de Slanda.
- et ces chevaliers des aires ou appelés aussi par les nain Glëstir plus connu sous le nom des hommes ailées'exister bien avent l'apparition des fée des humain et toute autre races. Il sont parti sur l’île des naufragés ou Iëslidra ou la ils procepèrent se soucier de nous jusque à ce jour ou il craigne un déluge. Se sont alliés de puis de ton tarière grand père a fait une expédition au de-là de nos terres, il y de cela passé 3000ans. Maintenant ma fille je veux que tu parte pour Gïlder’Nire pour être en sécurité.

Sur ces mots mon père retourna à la salle du trone, ne me laissent pas le temps de répliquer.

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
dell
Posté le: 20/01/2007 15:18:14 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
bon voilà la fin de l into ou du premier chapitre qui se nome le passé

En comprennent qu’il y tenait vraiment je me dirigea dans mes appartements prépare mes quelque bagage. Quand je fus prête je redécendi devant la porte de sapin sculpter par mes ancêtre. On peu voir les 5rois et des scènes importantes de notre terre. J entendis derrière moi une personne décendait les escalier de marbre bleu nuit. Je ne fut pas surprise de voir mon père charger d un seul fagneau à l’épaule. Car pour les elfes l'attache au bien matériel est secondère. Ils vint à mes cotés et me dit :
-Tu partiras en compagne de Zirlode, Merlïad et Ardos. Prend mon cheval, foudre, avec lui en 3 jour tu te retrouvera à Gïlder’Nire.
Sur cette brève discutions il me tendit un petit sac et ajouta :
-Prend en soin comme si c’était ta propre vie. Ma fille revient moi seine est sauve.
-Père je vous le promet et conter sur moi pour protéger cette objet. Vritetrro, mersa, detrolse quelra diou norta. (Père, chance est bonheur soit sur votre route)
Sur mes dernières paroles mon père tourna les talons en direction de mes gardes et le transmis les informations utiles pour le départ.

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
Garretounette
Posté le: 20/01/2007 20:28:07 Répondre en citant

Hors ligne
Indispensable au forum! Indispensable au forum!
Inscrit le: 09 Jan 2007 Messages: 258
Localisation: Belgique
j'aime beaucoup ton introduction!!!j'espere que tu vas nous faire partager le retse!!!a moins que tu publi ton bouquin et que tu nous le fasse payer!!!tu nous feras quand meme un prix d'amis j'espere ? Mort de Rire

_________________
envie de peter la geule a quelqu'un!!
Visiter le site web du posteur
dell
Posté le: 20/01/2007 20:57:07 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
lol sa c'est le début d un qu il ont pas acépter l autre c aussi une histoire com sda et eragon mes futuriste... nnon cette histoir je l écrit et fini pour vous...

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
Garretounette
Posté le: 20/01/2007 20:58:14 Répondre en citant

Hors ligne
Indispensable au forum! Indispensable au forum!
Inscrit le: 09 Jan 2007 Messages: 258
Localisation: Belgique
c'est super sympa^^ca me donenras uen autre lecture que "la fille du squat"ou "la filel du papillion"

_________________
envie de peter la geule a quelqu'un!!
Visiter le site web du posteur
dell
Posté le: 21/01/2007 00:37:15 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
Je suis désoler si y a des fautes de grammaire ou d’orthographe, je fait mon mieux que je puisse.

Chapitre deux : l’enfant sauveur

Au même moment, dans le bois de Délerio ou vivent des humain éloigner du monde. Une heure événement se produit. Un petit garçon fut mis au monde par Aléglentine, une jeune femme d’environs 25ans, la plus belle de tout son village, elle a des cheveux d’un noir, son regard était joyeux plein d’inssocience et d’un bleu ciel, un magnifique sourire du coin des lèvres. A glardia, ce fameux village ou elle vie, personne ne la jamais vu pleurer et ils l’ont toujours connu a aider son prochain. Ce jour la elle a donné naissance un garçon qui a aussi des yeux bleu mais il n’avais pas de cheveux. Il avait déjà une puissant voix.

Son père devant la porte de la chambre à coucher faisait les cents pas et espérai que tout se soit bien passer. Quand la guérisseuse sorti de la chambre il se rua ver elle et demanda :
- Comment va-t-elle ? C’est un garçon ou une fille ? Est-ce que ce sait bien passer ?
La guérisseuse lui répondit :
- Ne vous fait pas de souci tout c’est bien passé, votre fils…
- Quoi un garçon, la coupa-t-il, je ne le crois pas j ai eu un garçon !
- Oui Gerlod un petit garçon en bonne santé, tu pourra allé les voire des que j aurais donner un remontent à ta femme et mon assistant reste pour les surveiller.
Elle quitta la maison pour aller chercher son remontant. A la maison de Gerlod, une agitation dan la chambre attira soudainement l’attention de Gerlod. Mais il se rappela se que lui avait dit Glorsa la guérisseuse, alors il ne s'inquiéta pas plus que ça.
Dans la chambre, Aléglentine eux des convulsion et l’assistant esseilla de la calmer avec les herbe qu il avait sous la main. Au moment ou il fini son remède, Glorsa entra et se précipita ver Aléglentine et lui dona son remontant et se tourna ver son apprenti.
- Mais que fait tu elle convulsai. Elle aurai pus mourir.
Pour se défendre il lui montra le remède tout juste fini et lui expliqua les ingrédients mit. Elle lui dit :
- Excuse moi, tu as eu un bon réflexe. Maintenant va chercher Gerlod, il peu venir les voir.
L’apprenti s’exécuta et revint avec Gerlod. Il se tourna vers Glorsa et lui demanda de sortir pour les laisser les 3. Et elle lui obéi avec regret. Il prit la main de sont èpouse et lui parla.
- Comment vas-tu ma puce ? Pas trop pénible ?l’introgea-t-il.
- Oui sa va, comment veux tu l’appelais ?lui demanda-t-elle.
Il réfléchi un moment et proposa Dérnoga. Les deux époux étaient d’accord du prénom. Il reste plus qu’allait le baptiser et le mener ver le druide du village.

Le lendemain, Aléglentine allait mieux. A 9h30 elle parti avec son marie à la maison du chef du village pour faire baptiser Dérnoga. Une fois fait, ils partirent un lieu en de hors du village pour allé voir le druide. Gerlod parla au druide.
- Au grand Oloda, je te présente mon fils Dérnoga. Je te demande une bénédiction, pourrai tu lui le faire ?
- Oui bien sur que je vais le faire je n’est jamais refuser de bénédiction, lui dit le druide.
Aléglentine tendit l’enfant à Oloda qui lui mit la main au dessus de la tête est prononça la bénédiction en langage féerique.
- Merci grand Oloda pour ta bénéd…, commença Aléglentine.
Elle fut interrompue par un vole de colombe en déçu d’eux et le début de parole de Oloda.
- une elfe sera un jour dans nos contrer pour sauver le peuple humain du néant extérieur. Déroga sera un pion permis ces agissements grâce à lui un monde va naître.
Inquiète elle lui demanda de quoi il lui avait parler mes Oloda ne su pas lui répondre.

Je vous met la suite du chapitre deux bientôt.

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
Aymo
Posté le: 21/01/2007 17:35:17 Répondre en citant

Hors ligne
hyper posteur hyper posteur
Inscrit le: 07 Jan 2007 Messages: 204
Localisation: kelk par
c est trop bien je suis impatiente de lire la suite!!!

_________________
Aymo
dell
Posté le: 21/01/2007 18:06:06 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
Inquiète elle lui demanda de quoi il lui avait parler mais Oloda ne su pas lui répondre. Le couple prit de panique dire au revoie au druide et prir le chemin de leur cahute.
Un fois arriver dans leur demeure les deux époux se concertèrent.
- Crois-tu que notre fils est un messie, demanda Aléglentine.
- Non je pence qu’il aura un rôle dans l’avenir de notre village, la rassura-t-il.
- Non j ai peu pour son avenir, j ai peur qu’il devienne un mauvais garçon !
- Mais non chérie, ça sera notre éducation qui détérminera sa nature. Ne t’inquiet pas et vas te reposer.
Elle s'exécuta et alla coucher son garçon dans son berceau de fortune. Pendant se temps Gerlode parti à la taverne pour fêter l’heureuse événement avec le reste du village. La rumeur de la prophétie du druide avait déjà fait le tour du village et se fut la discussion principale à la taverne. Quand Gerlode entras tout les regards se tourna sur lui, il avansa jusque à sa table favorite. Une veille dame s’approcha pour lui parler.
-Bonjour Gerlode, comment vont ton fils et ta femme ? C’est vraie cette rumeur qui court sur la prophétie qui a été dit à ton fils ?
- Oui tout le monde vas bien et la profécie qu il sera un pion pour le futur oui elle lui était destiner, lui répondit il un pu excéder. Clanrdio une tourné pour tout le monde.
Tout le monde le remercie pour la tournée et ce-la a durée toute la nuit.

Le matin qui suivit la fête Gerlod avait la guel de bois et rentrer en chancelant jusque à la maison. Une foi ouverte la porte il vit Aléglentine agité. Il lui demanda :
- Que t’arrive-t-il ?
- C’est Déroga, il a une marque sur le front un ovale avec une étoile, lui dit elle paniquer.
Ils prirent Déroga et partirent en hâte cher le druide pour savoir se que c’était. Le druide leur informa que le symbole venait du de-la de la foret du Délerio. Ils voulurent savoir si ils existaient un sort une façon de cacher se symbole pour qu il vive comme tout les enfants jusque au jour se fameuse elfe viendra les voir, mais le druide dit que le symbole disparaîtra au fils du temps. Les deux parent heureux d apprendre la nouvelle rentrèrent cher eu est s reposer et éduquer le petite garçon.


Voilà la fin du chapitre 2

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
dell
Posté le: 22/01/2007 20:35:03 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
bon désoler d avoir pas mit l débu du chap 3 je l'écrit cette nuit

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
dell
Posté le: 23/01/2007 19:15:24 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
Chapitre 3 : un voyage troublant

Nous partîmes avent que mon père prenne sa route avec les autres. Se fut en milieu de la journée. Je pris foudre comme me conseilla mon père. Mes trois autres compagnons prirent les meilleurs chevaux.
En chemin, Merlïad me donna les raisons de notre escapade à Gïlder’Nire.
- Au princesse c’est la cause d un espoir qui vas naître dans les jour qui vont suivre ou les années. Et, vous devais l’aidée a accomplir son destin.
- Mais pourquoi c’est moi qui dois le faire pourquoi pas mon frère lui est plus compétant dans le domaine des armes ? pourquoi une mi elfe mi humain, jais rien a au frire a un enfant et encor moins à un sauveur ?
- Mais madame vous êtes le lien entre l’elfe et les humains. D’après la prophétie un jeune garçon de la race humaine viendra un monde avent le chaos est sauvera le monde de la terreur du mal, mais il ne réussira pas à avancer dans son chemin sans l aide d’un lien, dit-il d une voit mystérieuse, se sont nos magicien et mage l ont prédit peu avent la mort de votre mère.
Je fut étonner de n’avoir de n’avoir jamais était au courant de cette prophétie et les question redoubler au portion de mes lèvres.
-Mais mon frère lui aussi est un semi elfe pourquoi ne l avoir pas choisi lui ?
-Madame avec le respect que je vous doit votre frère est né de Sédora et non de la chaire de votre défunt mère, me répondit-il
- Alors se n’est pas mon frère légitime ?
A cette question je ressentis un étrange picotement au cœur comme si je ressentais une présence humaine qui fut né. Je faillis tomber de mon cheval, mes un de mes compagnons eus le reflex de me rattraper.


voila un ti bou je suis désoler mes les prof nous ont envaie de devoires

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
dell
Posté le: 23/01/2007 20:45:28 Répondre en citant

Hors ligne
super posteur super posteur
Inscrit le: 12 Jan 2007 Messages: 191
Localisation: dans un endroit remplis de garrett en murtagh
je vous promez la suite demain

_________________
le coeur fait des acction que le bonheur ne comprent pas tout le temps!
Visiter le site web du posteur
Crazy-About-Garrett
Posté le: 23/01/2007 21:06:59 Répondre en citant

Hors ligne
petit posteur petit posteur
Inscrit le: 23 Jan 2007 Messages: 61
Localisation: Devant le PC en train de regarder des photos de ... Garrett !!!
Vivement la suite !!!
C'est génial !!!
Continue come ca !!!
Aymo
Posté le: 24/01/2007 18:57:51 Répondre en citant

Hors ligne
hyper posteur hyper posteur
Inscrit le: 07 Jan 2007 Messages: 204
Localisation: kelk par
j voudrais juste te dire un petit truc: fais attention au fautes d orthographe je suis pas super forte la dedans mais meme moi ca me creve les yeux...

exemple:
Le couple prit de panique dire au revoie au druide et prir le chemin de leur cahute.

tu met le couple qui est au singulier le premier verbe tu laccorde juste mais les 2 autre dire et prir!!!

si tu voulait mettre au pluriel il fallait tout metttre au pluriel:
Ils prirent panique dirent au revoiR au druide et prirent le chemin de leur cahute.

je suis désolée de faire des cours de francais mais ca donne moins envie de lire ton histoire...


Dernière édition par Aymo le 24/01/2007 18:59:28; édité 1 fois

_________________
Aymo
Contenu Sponsorisé
Posté le: 15/08/2018 21:12:22
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2    Aller à la page: 1, 2  >
Toutes les heures sont au format GMT
La date/heure actuelle est 15/08/2018 21:12:21